Urbanisme - Commentaire soumis à la ville pour le 78-88 Dollard-des-Ormeaux

25 Janvier 2016

Aux élues et élus du conseil municipal de Gatineau,

L’Association des résidents de l’Île de Hull (ARIH) a étudié le projet résidentiel du 78-88, rue Dollarddes Ormeaux (« Le Vibe »), qui sera bientôt sujet à l’approbation du conseil municipal. Par la présente, l’ARIH suggère des amendements qui, quoique mineurs, amélioreront les aspects positifs du projet du point de vue des résidents.

Un bon projet 

L’ARIH a fait lecture des documents récemment rendu publics sur le projet et a consulté sur le sujet les résidents de la rue Dollard-des-Ormeaux qui voisineront les immeubles proposés. À la suite de son analyse, le projet est jugé favorablement par l’association car il respecte le PPU en permettant la venue d’un nombre appréciable de nouveaux résidents, incluant des familles, tout en gardant une échelle accueillante. Le projet améliore considérablement l’utilisation d’un quadrilatère qui compte plusieurs lots inoccupés et des bâtiments en très mauvais état. L’association salue le travail du promoteur et de la Ville pour proposer entre les deux immeubles du projet une petite place qui s’ouvre sur Maisonneuve, en utilisant en autre une portion de terrain municipal qui n’était pas jusque-là mis en valeur.



Arbres et marges en façade 

Par contre, de l’avis de l’ARIH, la dérogation prévue sur la façade sur la rue Dollard-des-Ormeaux réduisant à zéro mètre la marge à la ligne de propriété devrait être abandonnée. Elle empêche la plantation normalement obligatoire d’arbres en façade. D’après l’association, la marge réglementaire sur Dollard-des-Ormeaux est d’autant plus souhaitable qu’elle est facilement réalisable en déplaçant la construction, incluant le stationnement sous-terrain, vers le boulevard Maisonneuve, où plus d’espace existe. Un tel recul vers Maisonneuve atténuerait l’aspect massif des bâtiments et l’ombre sur la rue Dollard-des-Ormeaux, des éléments souhaitables pour les résidents du quartier et de ses visiteurs. Ce déplacement ne nécessiterait possiblement qu’une revue du plan d’acquisition de terrain de la Ville déjà prévue au projet. L’ARIH suggère donc que le conseil reporte le vote d’approbation projet afin que le promoteur et l’administration puisse évaluer la possibilité de préserver les marges réglementaires sur Dollard-des- Ormeaux pour améliorer l’insertion des immeubles dans le quartier environnant.

Toponymie 

Concernant toujours la résolution associée au projet, l’ARIH souhaiterait y voir inclure un projet d’entente avec la Ville sur le nom à donner à l’ensemble. « Le Vibe », nom que promoteur propose d’afficher sur Maisonneuve n’a aucun lien avec l’identité de notre ville et ne correspond pas au caractère francophone promu par la politique culturelle de Gatineau. Puisque le projet prévoit la cession de terrain municipal, il apparaît naturel que la Ville demande au promoteur de collaborer avec la commission de toponymie pour choisir un nom qui renforce la fierté des Gatinois et leur attachement à leur centre-ville.

L’ARIH est prête à collaborer immédiatement avec les parties impliquées dans le projet pour discuter de  toute question en rapport avec cette proposition.

Cordialement,

Jean-Pierre Couture
Président, ARIH

Claude Royer,
Membre du comité d’urbanisme et administrateur, ARIH